Le Grand Paris
Les grands dossiers

( Dernière mise à jour : 09 avril 2014 )


Le Grand Paris est un thème qui revient fréquemment dans l’actualité. Il constitue un projet complexe, composé de quelques rouages importants. Le but du présent dossier est de présenter de la façon la plus simple et la plus claire possible ce projet. La rubrique “Grand Paris” (dans la colonne de droite) vous permet quant à elle de suivre en temps réel son évolution.


Le Grand Paris, qu’est-ce que c’est ?

L’expression est ancienne, et a été souvent évoquée.

Sous ce vocable, Napoléon III envisageait ainsi d’étendre la Capitale jusqu’à Saint-Germain-en-Laye (à l’ouest) et Marne-la-Vallée (à l’est).

Le géographe Jean-François Gravier reprend cette idée et cette expression en 1949 dans son livre La mise en valeur de la France, dont le but est de corriger les déséquilibres du territoire français présentés en 1947 dans son ouvrage de référence Paris et le désert français. Il imagine un Grand Paris de plus de cinq millions d’habitants et met – déjà – en avant le problème de la place trop importante de l’automobile dans la Capitale.

Aujourd’hui, le Grand Paris peut être défini comme le fait Wikipédia : un projet visant à transformer l’agglomération parisienne en une grande métropole, à l’exemple des grandes entités déjà existantes dans le monde (New York, Londres, Tokyo, Shanghai et Hong Kong).  Il est rendu nécessaire par le fait que la Capitale, trop à l’étroit dans ses 105 km2, ne peut plus assurer seule et efficacement le développement économique et la politique de l’habitat. D’un point de vue institutionnel, la Métropole du Grand Paris, structure de gouvernance entre Paris et les départements de la petite couronne en matière de logement et d’aménagement, devrait être créée le 1er janvier 2016. D’un point de vue pratique, le Grand Paris consisterait en la création de pôles économiques majeurs autour de la Capitale ainsi que dans la mise en place d’un réseau de transports publics performant qui relieraient ces pôles entre eux, aux aéroports, aux gares TGV et au centre de Paris.

La loi relative au Grand Paris du 3  juin 2010, s’articule autour de deux idées forces :

- la mise en place d’un réseau de transport et de pôles économiques majeurs autour de Paris

- la création d’une Société du Grand Paris (SGP) visant à mettre en œuvre ce réseau de transport.

Elle a été complétée par la loi du 19 décembre 2013 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, qui prévoit entre autres la création au 1er janvier 2016 de la Métropole du grand Paris.

En pratique, le projet comprend à l’heure actuelle plusieurs rouages : la Société du Grand Paris (chargée de la mise en place de nouvelles infrastructures de transports), Paris Métropole et l’Atelier international du Grand Paris. S’y ajoutera le 1er janvier 2016 la Métropole du Grand Paris qui aura autorité en matière de logement et d’aménagement.


La Société du Grand Paris (SGP)

Créée par la loi n° 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris et régie par le décret n° 2010-756 du 7 juin 2010, la Société du Grand Paris est un établissement public de l’État à caractère industriel et commercial. Elle a pour mission principale d’assurer la conception et la réalisation d’un réseau de métro automatique comprenant 200 kilomètres de voies ferrées en rocade et 72 gares. Le premier tronçon de ce réseau devrait être mis en service en 2020 et l’ensemble achevé en 2030.

André Santini en est le président du conseil de surveillance. Le président du directoire est Philippe Yvin, nommé lors du Conseil des Ministres du 19 février 2014. Les précédents présidents du directoire étaient Étienne Guyot (juillet 2011 – février 2014) et Marc Véron (juin 2010 – juillet 2011).


Paris Métropole

Paris Métropole est un syndicat mixte ouvert d’études qui est présidé par Daniel Guiraud, maire (PS) des Lilas. Il regroupait à l’origine 54 communes, 15 EPCI, 5 conseils généraux et le conseil régional d’Île-de-France. Lancé par Bertrand Delanoë, Paris Métropole regroupait à ses débuts surtout des collectivités locales dirigées par la gauche et représentait une sorte de contre-projet au Grand Paris tel que le concevait Nicolas Sarkozy.

À l’issue d’un accord politique établi en 2010 entre Nicolas Sarkozy, le maire de Paris Bertrand Delanoë (PS) et le président de la région Île-de-France Jean-Paul Huchon (PS), les collectivités locales de droite ont rejoint Paris Métropole dans le courant du second trimestre 2010. Au 1er novembre 2013, Paris Métropole regroupe 206 collectivités territoriales et groupements de collectivités territoriales.

L’article 3 de la loi du 3 juin 2010 relative au Grand Paris prévoit que Paris Métropole dispose d’un avis consultatif sur le schéma d’ensemble du réseau de transport public du Grand Paris, ainsi que sur les contrats de développement territorial (outil nécessaire à la mise en œuvre d’aménagements pour la mise en place du réseau de transport).

agrandir  -   voir en PDF  -   partager

Pour connaître votre salaire annuel net moyen sélectionnez ci-dessous votre indice :
10, avenue Ledru-Rollin - 75012 PARIS
Tél : 01 42 76 78 42 - Courriel :
| Mentions Légales | Contactez-nous
Conception & réalisation : Graphys ©