L’avancement d’échelon à la durée minimale
Rubrique : Les carrières

Depuis le 1er janvier 2013, la Ville de Paris a décidé d’appliquer l’avancement d’échelon à la durée minimale. Bon nombre de collectivités l’ont pratiqué avant elle, cet élément étant un critère de comparaison avec les autres employeurs publics de la région, et d’attractivité.

Rappelons qu’ hormis les corps pour lesquels il existe une durée d’avancement unique,  tous les autres corps parisiens  sont concernés, ce qui représente 47 000 agents.

Cette mesure se traduit par un déroulement de carrière plus rapide, en termes d’avancement d’échelon, mais aussi à plus longue échéance de conditions d’avancement de grade ou de promotion interne. En effet, les agents atteignent plus rapidement l’ancienneté nécessaire dans l’échelon requis pour être promouvable au grade supérieur.

Par exemple, pour être promouvable au choix dans le grade d’attaché principal, il faut au plus tard le 31 décembre de l’année au titre de laquelle le tableau d’avancement est établi, justifier d’au moins sept ans de services effectifs dans un corps ou cadre d’emplois de catégorie A ou de même niveau et d’au moins un an d’ancienneté dans le 9e échelon du grade d’attaché.

Avec l’ancien système, pour un agent recruté attaché stagiaire au 1er échelon, il fallait attendre légèrement moins de 17 ans et 6 mois pour remplir la condition d’un an d’ancienneté dans le 9ème échelon, les rares mois de bonification accordés ponctuellement ne permettant qu’un gain d’ancienneté très faible. Aujourd’hui, avec l’avancement d’échelon à la durée minimale, ce même agent remplit les conditions dès 14 ans d’ancienneté. Pour prendre connaissance de la grille indiciaire des attachés, cliquez  ici  (en sachant que désormais, dans ce tableau, seule la durée minimum d’avancement est appliquée).

À plus long terme, ces nouvelles dispositions sont aussi intéressantes au niveau de la retraite. En effet, plus vite un agent déroule sa carrière, plus il a des chances de partir avec une meilleure pension, celle-ci étant calculée sur la base du dernier indice de rémunération détenu pendant au moins 6 mois.

Seuls les agents ayant fait l’objet d’un blâme ou d’une sanction des groupes supérieurs sont exclus de l’avancement minimum.

Au final, ces nouvelles dispositions vont dans le bon sens. Les cas critiques sont ceux des agents qui plafonnent au sommet de la grille indiciaire de leur grade sans perspective d’évolution.

 

Agrandir  -   voir en PDF

Pour connaître votre salaire annuel net moyen sélectionnez ci-dessous votre indice :
10, avenue Ledru-Rollin - 75012 PARIS
Tél : 01 42 76 78 42 - Courriel :
| Mentions Légales | Contactez-nous
Conception & réalisation : Graphys ©